Tests

Leica M4

leica m4

Le Leica M4, successeur des M3 et M2…

Le slogan de la publicité du Leica M4 : « Photographe ? Non, architecte… » Vision vainqueur, menton accentué sur l’inédit modèle honorablement prise en main… La publicité faite par la marque Leica pour ce modèle M4 étonne les consommateurs via son enthousiasme et ardeur imprévue. Le M4 a été lancé dans les années 1967 et fut produit jusqu’en 1975. La plupart des connaisseurs et des amateurs de photographie le considère comme étant le « M » que la marque Leica a produit le mieux et le plus parfait. Néanmoins, certains utilisateurs déplorent l’altération de la ligne de ses deux précurseurs, le M3 et le M2. Cependant, son estime sur le marché des produits d’occasion est toujours élevée, un des preuves qui prouve que ce modèle est très apprécié par les utilisateurs.
leica m4

Les avantages

  • + Existence de plus de 20 objectifs Leitz allant de 21 à 560 mm
  • + La précision et l’exactitude du viseur télémètre du Leica M4
  • + Le fonctionnement extra silencieux du Leica M4
  • + Le chargement rapide du cartouche du Leica M4

Les inconvénients

  • – Inexistence de frein dans la manivelle du Leica M4

Les points forts du Leica M4

Le M4 est un appareil photo d’exactitude à viseur télémétrique, pourvu des fonctionnalités des M2 et des M3. Le Leica M4 est un équipement possédant une sécurité de fonctionnement, à cause de sa robustesse assemblé avec sa précision font de lui un appareil hors du commun et inégalé.

leica m4
Son objectifSon viseur télémètreSon fonctionnement silencieuxLe chagement rapide de ses cartouchesSa manipulation

Son objectif

Vous êtes sûrement au courant de la performance et de l’efficacité optiques des objectifs inters modifiables de la marque Leica. Pour le Leica M4, il existe davantage de 20 objectifs LEITZ, allant de 21 à 560 mm de focale. Concernant son ouverture, elle atteint de temps à autre 1 :1,4 et peut même dépasser ce seuil. La qualité des objectifs de ce modèle sollicite quel le télémètre possède une base assez grande. De ce fait, les exploits des objectifs pour ce M4 peuvent se produire.

Son viseur télémètre

Le viseur télémètre du Leica M4 offre une grande précision. En effet, le M4 offre un privilège inégalé concernant la mise au point télémétrique, pas uniquement pour les focales de valeur de 35 à 135 mm, mais aussi pour les objectifs possédant des objectifs de très grand angle allant de 21 à 28 mm.

Ce viseur de M4 montre d’une manière automatique le champ de quatre différentes focales qui sont les plus employés sur les objectifs, celle de 35, 50, 90 et 135 mm. Ensuite, par le biais du système de chargement inédit rapide du M4, le changement du fil se fait très rapidement, il se fait que durant quelques secondes. De plus, ce viseur de M4 offre une mise au point très rapide et très simple également.

Son fonctionnement silencieux

Ce Leica M4 possède 11 vitesses d’instantanés, allant d’une seconde à 1/1000ème de seconde. Il est important de souligner que ce M4 peut être couplé avec le posemètre Leicameter. Ce dernier offre la possibilité d’employer tous types de flash. Nous soulignions également que cet appareil fonctionne silencieusement.

Le chagement rapide de ses cartouches

Vous seriez étonné par la rapidité de chargement des cartouches de ce M4. Nous nous étonnions encore ! En effet, il suffit de mettre uniquement la cartouche à l’intérieur de M4. Ensuite, l’inédit système LEITZ de chargement rapide et simple fera le reste du travail.

Sa manipulation

D’après Gérard Métrot, les progrès métrologiques ainsi que de l’outillage ont fait que les pièces constituant du Leica M4 sont plus nettes et constantes par rapport aux pièces du M2 et du M3. Ainsi, le maniement et la manipulation du M4 se réalise plus facilement et plus rapide que ces deux prédécesseurs, ne sollicitant pas de retouches ni d’adaptation pendant l’échange d’un élément.

 

Une critique de la manivelle

leica m4
L’un des points faibles du Leica M4 réside dans sa manivelle. En effet, la manivelle du Leica M4 ne possède pas de frein. De plus, le concept de cette manivelle ne renferme pas également de pignons d’angle mais seulement un cadran rudimentaire. Puis, le problème de l’inexistence de frein, lors du rembobinage, pendant que l’effet « ressort » du film s’accroit, il est possible que son bras décampe des doigts et que le film s’amoindrisse rapidement. Il est important de souligner que la marque Leica n’a insérée ce frein que sur les Leica M7 et MP, des années plus tard.

Le Leica M4 et ses ainées : le M3 et le M2

Le Leica M4 calque les bases identiques que le M3 et le M2, singulièrement l’emploi du laiton embouti, pour la semelle et le capot également. Néanmoins, la marque Leica a mis quelques nouveautés sur ce modèle M4, des éléments qui le diffèrent à ses prédécesseurs. Plusieurs points ont été modifié mais trois d’entre eux sont les plus importants. Tout d’abord, ce modèle possède un levier d’armement courbé, à bout articulé. Ensuite, le second point touche la manivelle de rembobinage. Celle de M4 est infléchie à brais rabattable, estimée plus commode et efficace que l’ancien bouton. Enfin, le troisième élément concerne le système de chargement du film très facile et commode également, appelé « dispositif de chargement rapide ». Par le biais de ce dernier, le M4 n’a plus besoin de bobine réceptrice mobile.

Concernant le retardateur du M4, il est préservé. La configuration des trois différents leviers de façade a connu également quelques modifications. Son aspect est devenu plus moderne. Quant à l’aspect du retardateur ainsi que du sélecteur de cadres, ils acquièrent un petit cabochon de forme rectangulaire fait en plastique de couleur noir. A propos des deux prises de flash, elles prennent la norme nouvellement conçue : diamètre restreint à 3 mm, inexistence d’encliquetage. La forme du compteur de vue est similaire à celle du M3, notamment petite fenêtre assez ronde. Finalement, la remise à zéro du M4 se fait automatiquement pendant l’ouverture de la semelle.

Quant au viseur du Leica M4, il garde le grandissement du M3 avec un rapport de 0.72. Cependant, un cadre de 136 mm a été ajouté du M4, produit conjointement avec le cadre de 35 mm. Ainsi, ce modèle a sa possession quatre cadres, assurant le champ des objectifs des distances focales 35, 50, 90 ainsi que 135 mm.

Outre ces différents points, une autre dissemblance entre le M4 et ses précurseurs M2 et M3 est l’usage d’une résine optique artificiel qui est polymérisée à des rayons qui sont ultra-violets, pour la liaison des deux prismes du viseur. Mais quel est le rôle de cette résine ? La responsabilité de cette résine est de remplacer le baume du Canada employé précédemment. En effet, plus le temps passe plus le baume se rétracte. Ce dernier entraîne la désunion des prismes.

leica m4

Le Leica M4 : un petit changement de style

Concernant l’extérieur du M4 ainsi que son style, la majorité des M4 sont plaqué en chrome satiné. Néanmoins, la finition des boitiers du M4 ont été réalisée en laquée noir pour 4 885 copies. Ensuite, après ces exemplaires, la marque a choisie de faire une finition chromée anodisée noir en 1973.

A propos du style proprement dit, à cause de l’arrivée de la concurrence, Leica a décidé de changer l’aspect extérieur de ses produits. A partir du Leica M3, M2, le capot des M de Leica se prolonge en baissant d’une manière verticale afin de venir serre en demi-lune l’accès où se positionne l’objectif jusqu’au diamètre horizontal. Cependant, pour le cas du M4, ce point décoratif a été banni et chez tous ses successeurs. Le but de ce bannissement étant d’économiser sur la production du capot pour qu’elle soit plus simple.

Concernant la forme du Leica M4, elle se présente comme tous les M du Leica. En effet, la forme de ce modèle se tienne très bien dans la main et n’encombre pas du tout. Ainsi, à propos de l’ergonomie de cet appareil, nous l’apprécions très bien en raison de sa facilité de manipulation. Au sujet de sa résistance, ce modèle est très résistant et tenace. En plus, il s’avère être très pérenne. En effet, savez-vous que de nos jours, il existe toujours des M4. C’est une preuve inégalée de la résistance de ce produit.

leica m4

Conclusion : le M4, une halte vers le futur !

La marque Leica a bien fait les choses avec son modèle M4. En effet, c’est un modèle croisé entre ses ainés : M2 et M3, semé de plusieurs innovations qui sont très discutés, en dehors du dispositif de chargement rapide apprécié par tous et adopté par les modèles suivants. C’est une étape très important dont le style divulgue plusieurs transformations. Néanmoins, ces changements ne sont pas indispensables : le modèle M4 peut également être considéré comme étant une période de renouvellement du « M », en prenant compte de la pression de ses concurrences sur l’aspect ainsi que sur l’ergonomie.

Enfin, le Leica M4 est un appareil qui fait bien parler son nom : un modèle Leica. Ce modèle est très robuste, fort et un des disciples du Leica. En effet, de nos jours, plusieurs modèles existent encore. Une preuve de sa robustesse et de sa pérennité.