Tests

Leica M2

Leica diversifie sa lignée via ce Leica M2

Le Leica M2 fut produit pour la première fois en 1958. Il se figurait sur le catalogue de LEITZ pendant huit ans au côté du fameux Leica M3. La création du M2 implique des modifications techniques, de changement de l’apparence et enfin concernant son prix. Les utilisateurs le considèrent comme étant le M3 simplifié, une interprétation qui n’est pas du tout vrai. Concernant le prix de production de ce modèle, il s’avère être largement moins chère que le M3. Mais, dans ce test, nous allons parler du Leica M2, muni d’un Rolleiflex, s’avère être le modèle favori des photoreporters pendant une longue durée, presque 20 ans.

L’esthétique du Leica M2

Pour commencer ce test, nous allons tout d’abord parler de l’esthétique du M2. La forme de ce modèle n’a pas vraiment connu d’incroyable changement par rapport à son frère : le M3. Il continu même le changement de style débuté par le M3, notamment, concernant les moulures de façade qui sont supprimés. D’un autre côté, la collerette enfermant le bouton de verrouillage de l’objectif a été aussi abrogée. Ainsi, le M2 atteint une pureté de ligne inégalée, qui forme le sommet du Leica.

Cependant, pour le malheur de Leica, cette forme sublime sera modifiée, neuf ans plus tard, par l’apparition du Leica M4. En effet, la manivelle de ce dernier est incliné et son levier d’armement articulé détériorent l’aspect de ce produit. Il est important de souligner que ces deux modifications fait sur le M4, néanmoins considérés comme étant un progrès considérable d’antan et ayant perpétué sur tous les autres modèles ont été enfin supprimé sur le MP.

Les changements du Leica M2 en comparaison au M3 sur le plan technique

Nous avons évoqué antérieurement que le Leica M2 a été considéré comme étant un modèle identique à son frère M3. Néanmoins, cette affirmation s’avère être fausse car du point de vue technique, par exemple, deux innovations majeures différencient le Leica M2 du Leica M3. S

Tout d’abord, pour le Leica M2, son compteur de vue s’avère être externe. Quant à sa remise à niveau, elle est totalement manuelle, comme celui des boitiers à pas de vis. Concernant le compteur, c’est une couronne concentrique à l’ensemble formé par le déclencheur ainsi que l’axe du levier d’armement.

Mais, le plus grand changement concerne le grandissement du viseur. En effet, il passe de 0.91 à 0.72. Ainsi, une grande réduction est constatée, dans le but de permettre d’introduire un cadre relatif au champ couvert par un objectif ayant une distance focale de 35 mm. Comme les photoreporters, nous avons également appréciés ce grand changement. Puis, il existe encore trois cadres. Cependant, sur le M2, ces cadres montrent les différents champs couverts par les trois objectifs : 35 mm, 50 mm et 90 mm. Enfin, ces cadres sont équipés de quatre segments lumineux qui se montrent quand l’objectif coïncidant est installé.

leica m2

Les modifications faites sur le Leica M2 durant sa production

Pendant les deux premières années de production du Leica M2, il a connu quelques modifications afin d’offrir aux consommateurs un appareil exceptionnel. Deux changements ont été très perceptibles.

Le premier changement concerne le bouton de rembobinage. En effet, ce dernier a été remplacé par un levier, semblable au levier du M3. Il est important de souligner que les premiers M2 ont été appelé «  M2 bouton ». Le bouton sur les M2 antérieurs est de deux variantes, dépourvu de collerette et privé également d’encliquetage. Ainsi, il était indispensable de le presser durant le rembobinage. Le seconde type de bouton possédait d’une collerette mais démuni d’encliquetage.

La deuxième innovation sur le M2 au cours de sa fabrication, dans les années 1959 est l’ajout du retardateur. Néanmoins, ce retardateur n’existait pas sur tous les différents boitiers.

Les différentes caractéristiques du Leica M2

Nous allons évoquer dans ce paragraphe les différentes caractéristiques du Leica M2.

AccessoiresMotorisationLevierBouton déclencheurViseur télémètreObjectifParasoleilsFiltresLe sac

Les accessoires d’armement/entraînement rapide : Le M2 peut être matérialisé, depuis les années 1960, de l’accessoire d’armement rapide appelé « Leicavit MP » qui prend la place de la semelle. Cet équipement est semblable au Leicavit qui peut être placé, à partir de 1951, aux différents appareils Leica III ainsi qu’à tous les produits Leica qui le calque.

Certains moteurs électriques, fabriqués dans les années 1959, restèrent expérimental, aménageable à une variante de M2 dénommé MP2.

Son levier d’armement : Comment actionner le levier d’armement du Leica M2 ? Il suffit de le pousser complètement vers la droite par le biais de votre pouce droit. Ce mouvement, simple et qui peut être séparé en plusieurs gestes courts, actionne l’obturateur du M2 et entraine par la suite, le film. Il est important de souligner qu’il est impossible d’emmener deux fois le film, par défaut d’inattention, dans le cas où vous n’avez pas encore enclenché le bouton de déclenchement. Contrairement, il est impossible aussi d’enclencher une deuxième fois ce bouton aussi longtemps que vous n’avez pas entrainé le film de manière normal.

Pour actionner le bouton de déclenchement du Leica M2, vous devrez appuyer via votre index droit le bouton de déclenchement. Nous vous conseillons de réaliser ce mouvement très doucement et sans agitation. Un petit bruit… Et voilà, l’obturateur a marché. Enfin, il est important de mentionner que c’est uniquement au moment où le bouton de déclenchement est libre, en ôtant votre doigt, qu’il est désormais possible de ré-actionner le levier.

Le viseur du Leica M2 montre d’une manière automatique le cadre de la photo, en fonction de l’objectif choisi : 35 mm, 50 mm et 90 mm de distance focale. Dans la mesure où le type de viseur du M2 est un viseur optique à visée directe, votre sujet sera continuellement perceptible et visible, même pendant la prise de photo proprement dite. Lors de notre test, nous avons également constaté que tout ce que nous apercevons dans le cadre lumineux apparait absolument  sur l’image. Ce point est toujours valable aussi bien si vous avez visez correctement, ou dans la vivacité, vous avez mis votre œil sur le côté. De plus, d’un des particularités de ce viseur du M2 c’est le déplacement faite par le cadre brillant et sa correction de manière automatique de la parallaxe, durant la modification de la distance.

Comment se fait le changement d’objectif de M2 ? : Les consommateurs se demandent toujours comment se réalise le changement d’objectif d’un Leica. Ainsi, pour le cas du M2, il suffit de faire quelques étapes. Tout d’abord, afin d’enlever l’objectif, vous devez presser sur le bouton de verrouillage sur le M2. Puis, faire tourner l’objectif vers la gauche et évacuez-le de la baïonnette. Quant à l’installation de l’objectif, vous allez seulement mettre le point rouge sur la monture en face du point rouge du boitier.

Il est d’une grande portée, d’après nous de souligner l’importance des parasoleils. En effet, ces derniers mettent à l’abri les objectifs du Leica M2 contre les intempéries comme la neige, la pluie, mais aussi contre la lumière néfaste.

Les filtres du M2 sont visés en face de la lentille qui se situe sur le front de l’objectif. Dans certaines situations, très spéciales, il est possible de combiner deux filtres.

Le sac « tout prêt » du Leica M2 : Comme la plupart des Leica, le Leica M2 possède également un sac « tout prêt ». Vous vous demandez sûrement quel est le rôle de ce sac ? Nous vous affirmons que ce sac aide beaucoup. Nous savions très bien combien coûte un Leica, ce n’est pas donné. De ce fait, nous avons l’obligation de le protéger pour qu’il soit pérenne. C’est pour cela que le « sac tout prêt » M2 existe. En effet, il protège votre Leica M2 tout en vous donnant la possibilité de l’employer à tout instant. De plus, l’abattant de fermeture de ce sac se tourne facilement, de manière que même dans des circonstances de prise de photo à une certaine hauteur, il accroche vers le bas.

leica m2

Conclusion : le Leica M2, une étape vers le futur !

Ultérieurement à l’innovation apportée par le Leica M3, aussi bien sur le plan technique qu’esthétique, le M2 continu également cette course de la modernité. En effet, par le biais de son viseur, le M2 s’avère être la cheville ouvrière du photoreportage, spécialement, concernant l’intensité de l’action, le tact et la discrétion et enfin la lumière ambiante. Pour conclure ce test, il est important de souligner l’importance et le renommé du Leica M2, aussi bien dans le domaine de la photographie que dans sa propre famille.